Coopération décentralisée

Activités du Comité International de la Croix-Rouge d’août à octobre 2008 au Liban

Par Localiban | - mis à jour :

English |  عربي

Protection

Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) a effectué 34 visites dans 14 prisons de différentes régions du Liban. Cette activité, menée exclusivement par le Comité International de la Croix-Rouge, est conforme tant à son mandat humanitaire international qu’à l’accord passé avec les autorités libanaises en 2007. Des délégués ont observé les conditions de détention des personnes incarcérées, ainsi que le traitement qui leur est réservé. Dans le cadre de cette activité, ils ont distribué des draps de lit à des détenus de la prison centrale de Roumieh, qui ne recevaient ni aide ni visites de la part de leur famille. Le Comité International de la Croix-Rouge a également fourni des articles d’hygiène à des personnes incarcérées à la prison de Zahleh et à des femmes détenues à la prison de Tripoli.

L’institution a en outre continué d’aider les détenus à maintenir le contact avec leur famille, par l’envoi de 33 messages Croix-Rouge (courts messages personnels destinés aux membres des familles qui ne pourraient autrement avoir de leurs nouvelles en raison du conflit armé) et la transmission de 113 messages verbaux. Le Comité International de la Croix-Rouge a également apporté un soutien logistique pour le rapatriement, depuis Israël, de huit citoyens libanais et de la dépouille d’un autre.

Assistance

Santé

Le Comité International de la Croix-Rouge a continué de dispenser une formation et de fournir du matériel éducatif ainsi que des équipements à cinq hôpitaux gérés par la section du Croissant-Rouge palestinien au Liban. La formation était destinée au personnel chirurgical et à des médecins travaillant dans les services d’urgence. De plus, le Comité International de la Croix-Rouge a réparé et amélioré l’état de l’hôpital de Balsam, dans le camp de Rachidiyeh, touché par des inondations et des problèmes d’évacuation des eaux usées et d’électricité.

Deux ateliers sur la stérilisation et la réanimation cardio-pulmonaire ont été organisés pour des membres du personnel médical hospitalier. Le Comité International de la Croix-Rouge a en outre fourni des ordinateurs, des ouvrages médicaux, du linge, des couvertures et des uniformes à des hôpitaux du Croissant-Rouge palestinien.

L’institution a également approvisionné trois dispensaires, deux hôpitaux et un service d’ambulances, administré par une ONG locale, en kits chirurgicaux, médicaments et matériel pour pansements.

Eau

Des travaux de grande ampleur ont été réalisés dans la région de la Mohafazah de la Beqaa, où le CICR a mené à bien sept projets liés à l’approvisionnement en eau, dont bénéficieront plus de 30 000 personnes. Les projets consistaient principalement à remplacer des pompes tout en améliorant l’état général des stations de pompage.

Ces projets ont été entrepris à la demande urgente du service des eaux de la Mohafazah de la Beqaa. Ils comprenaient notamment le réaménagement de puits et la fourniture de pompes efficaces (dans les villages de Chaat, Ain Et Tineh (Beqaa Ouest) et Maydoun - Loussia), ainsi que des travaux de réparation d’une citerne de stockage dans le village de Talia, à l’est de Ain Et Tineh (Beqaa Ouest).

Coopération

La coopération avec la Croix-Rouge libanaise constitue une activité clé. Au cours de ce trimestre, le CICR a aidé la Société nationale à acquérir un appartement qui hébergera ses services médicaux d’urgence, dans la région de Halba, dans le nord du Liban. L’ancien établissement avait été sévèrement endommagé durant les combats en mai dernier, obligeant ainsi les volontaires à travailler pendant une période dans deux salles communales. Le CICR a organisé une formation sur l’évaluation pour quelque 70 jeunes volontaires du nord du pays et de la région du Mohafazah du Mont-Liban, ainsi qu’une formation en informatique pour 30 membres du personnel. Avec le soutien du CICR, la Croix-Rouge libanaise a acheté un véhicule pour la banque du sang de Beiteddine, qui lui permettra de mener des campagnes de don de sang dans les villages de la région du Chouf. Parallèlement, des travaux ont été entrepris afin de reconstruire deux postes de secours, dont un se trouve au siège de la Société nationale à Beyrouth et l’autre dans le village de Falougha - Khalouat, dans la région du Mont-Liban. Les deux projets s’inscrivent dans un projet du Comité International de la Croix-Rouge sur cinq ans, qui consiste à doter la Société de postes de secours plus efficaces.

Promouvoir le droit international humanitaire

Dans le cadre de son action en matière de promotion du droit international humanitaire, notamment auprès des personnes qui ont une influence sur le sort des victimes du conflit armé, le Comité International de la Croix-Rouge a continué de s’entretenir avec le personnel de l’armée libanaise et des forces de sécurité intérieure. Quelque 700 soldats et officiers, ainsi qu’environ 180 membres des forces de sécurité, ont assisté à des exposés sur le mandat, l’identité et les activités du Comité International de la Croix-Rouge. Six séances similaires ont été organisées pour la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL). Elles ont réuni 70 officiers, parmi lesquels des membres du bataillon chinois.