Administration territoriale du Liban  |  Liban  |  Mohafazah du Mont-Liban  |  Caza du Chouf

Joun

Par Localiban | - mis à jour :

English |  عربي

Joun (جون) est une collectivité locale libanaise, qui se situe dans le Caza du Chouf (District), l'une des subdivisions administratives de la Mohafazah du Mont-Liban (Gouvernorat). Elle est membre d'une union de municipalités, la Fédération des Municipalités d’Iqlim El Kharroub Sud.

Situation

Distance de Beyrouth (kilomètres) Altitude (mètres) Surface (hectares)
48 406 1 246

Adresse de la Municipalité

Source(s) : Bureau du Ministre d'Etat pour la Réforme Administrative (OMSAR)
Numéro de Téléphone Numéro de Fax Adresse Mail Sites Web
07/ 975 393 07/ 975 393

Données électorales

Source(s) : Ministère Libanais de l'Intérieur et des Municipalités
Données électorales 2010
Electeurs inscrits Effectifs du conseil municipal Effectifs moukhtar
Données électorales 2016
Electeurs inscrits Effectifs du conseil municipal Effectifs moukhtar
15

Revenus via la Caisse Autonome des Municipalités

Source(s) : Journal Officiel (République Libanaise)
Année Revenus (Milliers de Livres LBP)
2014 304 169
2013 293 339
2012 281 809
2007 168 866
2006 177 594
2005 162 362
2004 145 741
2003 265 738
2002 176 188

Enseignement

Source(s) : Central Administration of Statistics (Lebanese Presidency of the Council of Ministers) - Bureau du Ministre d'Etat pour la Réforme Administrative (OMSAR)
Etablissements scolaires (2006) Public Privé Elèves scolarisés dans le public Elèves scolarisés dans le privé
- - - - -

Instituts d'enseignement supérieur Public Privé
- - -

Joun est située dans les recoins sud d’Iqlim el Kharroub, entre plaines et collines où s’écoulent paisiblement de petits cours d’eau. Elle est entourée par le fleuve el Aouali au sud, et par l’oued Abou el Yabès au nord.

Origine et signification du nom

D’origine syriaque, le nom Joun signifie « l’œil du soleil ».

Spécificités

On trouve à Joun de nombreux témoignages des événements historiques qui ont marqué la région à différentes époques . Elle recèle notamment des tombes troglodytiques phéniciennes, la citadelle d’Abou El Hassan El Salibi (datant du XIIème siècle ap J.C) ou encore le Monastère du Sauveur (premier monastère bâti au XIIème siècle dans la région d’Iklim el Kharoub).

On trouve également dans les proches alentours de Joun, sur une colline située au nord-ouest du village, les ruines de la résidence de Lady Stanhope, la nièce excentrique du premier ministre anglais William Pitt (1800), qui offrent un panorama exceptionnel sur Jezzine.

Enfin, comme tout village du sud Liban, Joun est dotée d’un riche réseau hydrographique et compte de nombreuses sources et cours d’eau dont Aïn Haïroun, Aïn el Faouqa, Aïn el Tahta et le fleuve Tannour.

Carte du réseau routier

Carte du risque de désertification

Carte des fleuves et sources