Coopération décentralisée

Fonds de Développement Économique et Social (UE)

Par Localiban | - mis à jour :

English |  عربي

Budget

Le montant du budget alloué à ce projet est de 25 000 000 €.

Objectif

Ce programme représente l’une des actions majeures de l’Union Européenne pour la réhabilitation du tissu économique et social des populations à faible revenu. Il comprend deux composantes :

  • Le Développement communautaire pour aider à l’élaboration de plans de développement local dans des poches de pauvreté. Les actions qui y sont prévues sont ensuite financées à hauteur de € 300 000.

La Création d’emplois pour faciliter la création de petites entreprises, à travers l’accès au crédit de personnes jusque-là non bancables, ou pour améliorer la capacité de travail de micro structures, notamment familiales, à travers des prêts gérés par des organisations non gouvernementales.

Dans le cadre du Développement communautaire (2004-2005), deux regroupements de villages, l’un dans le nord (Mechmech (Aakkar)) et l’autre dans le sud (Aaytaroun) ont bénéficié d’un soutien pour l’élaboration et la mise en oeuvre de plans de développement local. 4 autres bénéficiaires ont élaboré leur plan et finalisent les projets qui seront soumis pour financement, tandis que 14 autres bénéficiaires seront identifiés pour l’élaboration et la réalisation d’un plan de développement local. Dans le cadre de la composante Création d’emplois, 1 560 petites et micro entreprises ont obtenu un accès au prêt bancaire et 1 272 emplois ont été créés. La particularité de cette composante réside dans sa cible : des petits entrepreneurs jusque-là non bancables qui bénéficient d’une assistance technique personnalisée leur permettant d’améliorer leur accès à un crédit bancaire auprès de l’une des trois banques partenaires, la Société générale de Banque Liban (SGBL), la Banque Libanaise pour le
Commerce (BLC) et le Crédit Libanais.

Stratégie de développement Social au Liban 1

Ce rapport formule une stratégie de développement social au Liban destinée à orienter l’action du Gouvernement en général et du Fonds de Développement Economique et Social (constitué en partenariat avec l’Union Européenne) en particulier.

Il comporte deux parties :

- La première (136 p. - en anglais) vise à formuler la stratégie de développement social. Pour cela, elle analyse les relations entre le modèle économique et les déficits sociaux, elle évalue l’adéquation et l’efficacité des différents programmes sociaux, tant publics que privés, et propose le cadre institutionnel et les principales lignes d’action pour amender l’orientation du modèle socio-économique et définit une batterie d’indicateurs à cet effet.

PDF - 1 Mo
Rapport Partie 1/2

- La deuxième (117 p. - en anglais) vise à établir une cartographie des « poches de pauvreté » et à dégager les caractéristiques socio-économiques des « pauvres » au Liban. Pour cela un indice spatial très fin de pauvreté est construit à partir d’indicateurs quantitatifs réguliers de consommation (voir les planches) et un ensemble d’études de terrain sont utilisées pour préciser les caractéristiques des « pauvres » notamment en milieu rural et dans certains quartiers péri-urbains.

PDF - 1.1 Mo
Rapport Partie 2/2

Les planches SIG présentent :

PDF - 84.1 ko
Carte du taux de connexion aux égouts au Liban (2004)
PDF - 94.3 ko
Carte de la densité de population au Liban en 2004
PDF - 81.6 ko
Intensité d’appels résidentiels
PDF - 80.4 ko
Intensité d’appels commerciaux
PDF - 117.4 ko
L’indice avec les villages enquêtés
PDF - 107.8 ko
Carte de l’indice composite de pauvreté au Liban (2004)

Notes et référennes