Coopération décentralisée

Programme EUROMED Action Jeunesse, Phase III

Par Localiban | - mis à jour :

English |  عربي

Budget

Le montant du budget alloué à ce projet est de 400 000 €.

Objectif

Euromed jeunesse repose sur trois types d’action, similaires à celles du programme européen (Action Jeunesse) et mises en oeuvre à travers des appels à propositions annuels. Les actions définies concernent les échanges de jeunes de la région Euromed, le service volontaire de la jeunesse et les mesures de soutien à la jeunesse. Au Liban, le bureau national d’Euromed Action Jeunesse est basé au Ministère Libanais de la Jeunesse et des Sports.

Euro-Med Jeunesse III (Octobre 2005 – Décembre 2008)

La phase actuelle du Programme, inaugurée en octobre 2005, concerne la mobilité, l’éducation populaire et les échanges interculturels. 37 pays sont impliqués :

- Les 27 Etats membres de l’Union Européenne (l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la République tchèque, le Danemark, l’Estonie, la Finlande, la France, l’Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lithuanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la République slovaque, la Slovénie, l’Espagne, la Suède et le Royaume-Uni) et

- Les 10 pays méditerranéens partenaires (l’Algérie, Israël, la Jordanie, le Liban, le Maroc, l’Autorité palestinienne, la Syrie, la Tunisie et la Turquie).
La troisième phase actuelle a ceci de nouveau que le Programme est maintenant décentralisé, l’objectif étant de renforcer le partenariat entre l’Union Européenne et les pays méditerranéens partenaires afin que l’action soit prise le plus près possible du bénéficiaire et de s’adapter à la diversité des systèmes nationaux et des situations dans le secteur de la jeunesse. Les demandeurs (responsables de projets) des pays partenaires méditerranéens solliciteront directement des subventions auprès du service en charge de la Jeunesse de leurs autorités nationales désormais responsables, par le biais de l’Unité Euro-Med Jeunesse III (Octobre 2006 – Décembre 2008) du Programme Euro-Med Jeunesse III (UEMJ), de l’octroi des subventions et de l’administration globale du Programme.

Pour mettre en oeuvre Euro-Med Jeunesse III, les Unités Euro-Med Jeunesse (UEMJ) des partenaires méditerranéens collaboreront avec les acteurs-clé suivants :

- L’Unité Régionale de Renforcement de Capacités (l’URRC, situé à l’INJEP à Marly-le-Roi, France) apportera un soutien à la création des futures Unités. Il participera aussi à la mise en place des comités d’évaluation et il contribuera à accroître la visibilité et la vulgarisation du Programme régional.
- Les Délégations de la Commission européenne présentes dans les différents pays partenaires méditerranéens ont à charge de contrôler l’UEMJ en coopération avec l’URRC. Elles participent également aux comités d’évaluation des offres de projets en qualité d’observateurs.
- Le Bureau de la Coopération EuropeAid situé à Bruxelles supervisera l’URRC et il est l’ultime responsable du Programme.

L’UEMJ collaborera étroitement avec les autres parties impliquées dans la coopération euro-méditerranéenne et le Programme européen Jeunesse en Action :
- Les Agences nationales du Programme Jeunesse en Action dans les Pays membres de l’Union européenne
- Le Réseau des Centres de Ressources européens SALTO, et notamment SALTO-Euro-Med
- Le Partenariat entre le Conseil de l’Europe et l’Union Européenne dans le domaine de la jeunesse
- La Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures.

Les fonds destinés au Programme Euro-Med Jeunesse proviennent du Programme MEDA, instrument financier de l’Union Européenne destiné à la mise en œuvre du Partenariat euro-méditerranéen.