Coopération décentralisée

Accord franco-libanais pour la certification des compétences linguistiques des enseignants libanais de français et en français (Ambassade de France)

- mis à jour :

English |  عربي

Un accord a été signé le 26 juillet 2007 entre l’Ambassade de France et le Ministère Libanais de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur pour permettre aux enseignants titulaires de passer un diplôme (DELF B2) certifiant le niveau de compétence linguistique atteint.

Ce programme d’appui à la certification des compétences linguistiques des enseignants de français et en français (mathématiques, sciences physiques, chimie, biologie) représente une étape décisive dans l’amélioration de la qualité des enseignements dispensés au sein des écoles publiques francophones.

La mise en œuvre de cet accord comprend 5 étapes :

• Organisation fin 2007 et début 2008 de tests nationaux d’évaluation pour les enseignants titulaires de moins de 58 ans :

➢ 2 160 enseignants titulaires de français (primaire et complémentaire)
➢ 2 528 enseignants titulaires de mathématiques, sciences physiques, chimie et biologie (complémentaire)

• Programme de certification des compétences linguistiques d’un certain nombre de responsables éducatifs libanais : enseignants titulaires en fonction des résultats des tests nationaux, personnes-ressources du Centre de recherche et de développement pédagogiques (CRDP), conseillers pédagogiques de la Direction de l’orientation et de la pédagogie scolaire (DOPS) en charge du préscolaire, directeurs des écoles à projet d’établissement et formateurs de l’Institut pédagogique national de l’enseignement technique (IPNET).

• Création d’un réseau national d’examinateurs libanais du DELF titulaires du DALF C1

• Mise en place d’un réseau de 40 formateurs de formateurs en français scientifique par l’habilitation d’enseignants des disciplines scientifiques qui auront passé le Diplôme didactique du français sur objectif spécifique (DDiFOS) (CCIP).

• Mise à l’étude de la possibilité d’une adoption à terme du DELF scolaire dans les programmes d’enseignement des écoles publiques francophones pour permettre aux élèves de valider par un diplôme international leur niveau de compétence linguistique.