Études

Création de l’Agence Internationale des Energies Renouvelables (IRENA)

Par Localiban | - mis à jour :

Plus de 75 pays du monde ont signé le traité fondateur de l’IRENA (International Renewable Energy Agency) - Agence internationale des énergies renouvelables.

L’IRENA vise à devenir la principale force de promotion d’une transition rapide vers la généralisation et l’utilisation durable des sources d’énergie renouvelables à l’échelle mondiale. Elle fournira des conseils pratiques et un soutien afin d’améliorer les cadres réglementaires et renforcer les capacités en énergies renouvelables des pays industrialisés et les pays en développement.

« IRENA sorte « d’agence pour l’énergie renouvelable sans frontières » sera l’agence de la transition énergétique, de l’énergie du nouveau siècle, d’une énergie à la fois durable, et sans frontière. Elle permettra de diffuser une énergie à la fois sobre en carbone, locale et sûre dans un monde où 1,6 milliards d’êtres humains n’ont pas encore accès à l’énergie. Je suis convaincu qu’IRENA sera demain un acteur déterminant de la révolution énergétique et écologique.
Parallèlement à l’amélioration de l’efficacité énergétique pour réduire nos besoins, la mise en commun des compétences mondiales en matière d’énergie renouvelable est une décision cruciale dans cette course contre la montre. Elle devrait en outre permettre la mise en place de meilleurs moyens pour atteindre les 23% d’énergie renouvelable décidés dans le cadre du Grenelle Environnement et du paquet Climat-Energie européen. C’est aussi un nouvel outil et une bonne nouvelle sur la route de Copenhague pour décembre 2009. La France est fière d’être pays fondateur d’IRENA » a indiqué Jean-Louis Borloo, signataire pour la France du traité fondateur d’IRENA.

Parmi les premiers signataires (plus de 75 pays au total à ce jour) : France, Allemagne, Espagne, Danemark, Autriche, Kenya, Emirats Arabes Unis...

Le Site officiel de l’Agence Internationale des Energies Renouvelables (IRENA)