Coopération décentralisée

Projet de création d’une bibliothèque municipale informatisée à Aaraiya (2007-2009)

Par Localiban | - mis à jour :

English |  عربي

En 2007, la Ville de Cholet a lancé un second programme de développement local urbain axé sur la promotion de l’offre culturelle et visant à créer, au sein du village d’Aaraiya, une bibliothèque informatisée, munie d’un fonds arabe et français.

En effet, dans le cadre de la politique menée par la municipalité d’Aaraiya, la lecture publique est pensée comme un outil de développement, d’ouverture, de partage, de participation à la vie culturelle, et comme un moyen de tisser des relations entre les habitants et le village.
La municipalité d’Aaraiya a, par ailleurs, souhaité porter l’accent sur le secteur jeunesse : l’éveil des enfants au langage et à la lecture (classes d’âge concernées : de la crèche au primaire), avec des outils pédagogiques modernes (cd-rom, logiciels...).

A noter que ce projet s’inscrit dans le programme de création d’un réseau national de bibliothèques publiques en partenariat avec les municipalités et la société civile et de soutien à la chaîne du livre développé par le Ministère de la Culture. S’adressant en priorité à un public jeune, il doit contribuer au développement socio-culturel du Liban, dans un souci d’égalité des chances, d’accès au savoir, d’aide à la lutte contre l’analphabétisme et l’illettrisme.

Plus que la création d’une bibliothèque, c’est sa mise en service, son fonctionnement et sa pérennisation qui occupent les échanges entre la Ville de Cholet et le village d’Aaraiya.

Le soutien technique de l’Ambassade de France via le Centre Culturel et Linguistique Français Kaïssarieh (CCLF), d’une part, et le soutien financier du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international et de la Région des Pays de la Loire ont permis à la bibliothèque d’ouvrir ses portes début 2008.

Source : Ville de Cholet - Direction du Cabinet et des Relations Internationales