Cartographie

Production, consommation et sources d’éléctricité du Liban

Par Localiban | - mis à jour :

English |  عربي

PNG - 259.7 ko
Production, consommation et sources énergétiques du Liban de 1990 à 2011
Ce graphique retrace la consommation et production en électricité au niveau national de 1990 à 2011, ainsi que les principales sources d’énergies.

La production électrique du Liban, en forte croissance, est passée de 1,5 milliards de kWh en 1990 à 16,365 milliards en 2011 (multipliée par 11). Elle n’a connu que deux périodes de décroissance, de 1998 à 2001 et de 2004 2007. Sa plus nette augmentation s’est faite entre 2009 et 2010 (+1,941 milliards de kWh).

Dans la même logique, la consommation électrique a suivi une courbe quasi similaire, qui traduit un fort besoin croissant en électricité, puisque de 1990 à 2011, elle a été multipliée par 11 passant de 1,4 milliards à 15,337 milliards de kWh.

Il est intéressant de constater l’origine de l’électricité, qui en 1990, provenait à deux tiers du pétrole (67 %) et à un tiers de l’hydroélectrique (33 %). La part de l’hydroélectrique n’a cessé de décroître au fil des ans pour arriver à une production marginale de 5 % en 2011. Dans cette même logique, la dépendance énergétique du Liban au pétrole n’a fait que s’accentuer passant ainsi à 95 % en 2011 ; contre 67 % en 1990. Seule la période 2009 et 2010, a fait exception et a vue la part d’approvisionnement en pétrole légèrement diminuer, compensée par le gaz naturel, 1 % en 2009 et 6 % en 2010.

La consommation d’énergie électrique, exprimée en kWh, tient compte de la production des centrales électriques et des centrales de production combinée de chaleur et d’électricité. Les pertes lors du transport, de la distribution et de la transformation, ainsi que la consommation interne des centrales CHP, sont soustraites.

La production d’électricité, exprimée en kWh, est mesurée au niveau des terminaux de tous les ensembles d’alternateurs d’une centrale. Outre l’énergie hydroélectrique, le charbon, le pétrole, le gaz et le nucléaire, la production électrique inclut également la production d’énergie géothermique, solaire, éolienne, ainsi que l’énergie des marées, des vagues, des combustibles renouvelables et des déchets. Elle comprend la production des centrales électriques conçues pour produire de l’électricité exclusivement, ainsi que celle des centrales de production combinée de chaleur et d’électricité.