Études

Répartition des revenus de la CAM des 17 dernières années : 4 900 milliards de Livres (LBP)

Par Localiban | - mis à jour :

English |  عربي

Aperçu des transferts de la Caisse Autonome des Municipalités qui se sont élevés à 4 897 milliards de Livres (LBP) entre 1997 et 2013.

Répartition des revenus de la CAM pour les municipalités entre 1997 et 2013 - Tableau 1
Revenus de la CAM par an Date de distribution Valeur (milliards de Livres LBP) Part des municipalités (milliards de Livres LBP) Part des fédérations (milliards de Livres LBP) Part de la Défense Civile (milliards de Livres LBP)
1997 Mars 1999 190 135.375 47.5 7.125
1998 - 1999 Mars 2000 400 285 100 15
2000 Octobre 2000 100 90.250 5 4.750
2001 Janvier 2003 200 171 20 9
2002 avril 2004 200 171 20 9
2003 Mars 2005 250 213.750 25 11.250
2004 Juin 2006 200 178.250 15 6.750
2005 Janvier 2008 220 193.325 16.5 10.175
2006 Novembre 2008 290 242.440 34.800 12.760
2007 Septembre 2009 280 234.08 33.6 12.320
2008 Juillet 2010 300 250.8 36 13.2
2009 Octobre 2010 400 334.4 48 17.6
2010 Janvier 2011 468 391.248 56.160 20.592
2011 avril 2014 417 348.612 50.040 18.348
2012 Février 2014 490 409.640 58.8 21.560
2013 Mars 2015 492.5 411.7 59.09 21.7
Total - 4,897.5 4,060.87 625.490 211.130
Revenus de la CAM pour Beyrouth - Tableau 2
Année Montant (milliards de Livres LBP)
1997 18.4
1998 - 1999 38.6
2000 13.4
2001 25
2002 23.2
2003 27.4
2004 39.3
2005 39.5
2006 42.6
2007 41
2008 37
2009 57.2
2010 67
2011 61.2
2012 73
2013 62.5
Total 666.3

Quelques observations peuvent être faites sur la base des chiffres :

  • Les fonds dus aux municipalités ont souvent été versés en retard de deux ans voir plus.
  • La municipalité de Beyrouth a obtenu environ 666 300 000 de Livres (LBP) comme indiqué dans le tableau 2, ce qui représente 14% du total des revenus distribués aux municipalités et aux fédérations libanaises.
  • Les 16 plus grandes municipalités totalisent près de 60% des revenus de la CAM.
  • 40% des revenus attribués aux municipalités bénéficiant des services de Sukleen ont été dépensés dans la collecte des déchets.
  • Le nombre de municipalités est passé de 700 en 1998 à 1018 en 2015.

NB : La période entre 1997 et aujourd’hui a été délibérément choisie, car elle a connu un "réel fonctionnement" des institutions locales et des élections municipales, elle permet donc un éclairage repprésentatif.

Sources : Adaptation en français, de l’article paru en langue arabe dans The Monthly, publié par Information International SAL