Administration territoriale du Liban  |  Liban  |  Mohafazah du Liban-Sud  |  Caza de Jezzine

Bkassine

Par Localiban | - mis à jour :

English |  عربي

Bkassine (بكاسين) est une collectivité locale libanaise, qui se situe dans le Caza de Jezzine (District), l'une des subdivisions administratives de la Mohafazah du Liban-Sud (Gouvernorat). Elle est membre d'une union de municipalités, la Fédération des Municipalités de Jezzine.

Situation

Distance de Beyrouth (kilomètres) Altitude (mètres) Surface (hectares)
70 950 507

Adresse de la Municipalité

Source(s) : Bureau du Ministre d'Etat pour la Réforme Administrative (OMSAR)
Numéro de Téléphone Numéro de Fax Adresse Mail Sites Web
07/ 800 046 - 800 580 07/ 800 580

Données électorales

Source(s) : Ministère Libanais de l'Intérieur et des Municipalités
Données électorales 2010
Electeurs inscrits Effectifs du conseil municipal Effectifs moukhtar
Données électorales 2016
Electeurs inscrits Effectifs du conseil municipal Effectifs moukhtar

Revenus via la Caisse Autonome des Municipalités

Source(s) : Journal Officiel (République Libanaise)
Année Revenus (Milliers de Livres LBP)
2014 332 310
2013 246 948
2012 247 522

Enseignement

Source(s) : Central Administration of Statistics (Lebanese Presidency of the Council of Ministers) - Bureau du Ministre d'Etat pour la Réforme Administrative (OMSAR)
Etablissements scolaires (2006) Public Privé Elèves scolarisés dans le public Elèves scolarisés dans le privé
- - - - -

Instituts d'enseignement supérieur Public Privé
- - -

Coopération décentralisée

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

Spécificités - Population :

La population de Bkassine est évaluée à près de 6 000 habitants, dont près de 4 800 sont dispersés dans divers pays des Amériques, d’Europe, d’Afrique et des pays du Golfe. Les résidents sont dénombrés à 975 personnes environ, principalement des gens âgés.
En été, le nombre de résidents s’élève à près de 1 500 personnes, venant surtout de Beyrouth où elles sont installées pour des facilités de travail, d’écoles et d’universités pour les enfants. Les émigrés reviennent également en été, surtout les familles installées dans les pays arabes du Golfe, ou les étudiants dispersés dans divers pays. La population de Bkassine compte près de 55 % de personnes de moins de 40 ans.

Le village possède des petits commerces rudimentaires. Pour s’approvisionner ou se faire soigner, il faut aller à Jezzine et même à Saïda. La population permanente vit du travail agricole ; les uns et les autres sont ouvriers ou manoeuvres occasionnellement. L’ensemble vit surtout de l’apport des émigrés de « l’intérieur » et de l’extérieur. Les habitations, où domine le style traditionnel en pierre de taille, sont constituées de maisons individuelles basses, dépassant rarement les deux étages, et sont entourées de jardins et d’espaces verts, même s’il existe de plus en plus de constructions en béton.

Ressources naturelles

Les villageois possèdent des vergers et des champs, inégalement répartis par suite de l’héritage traditionnel familial. La vigne, le figuier et l’olivier constituent l’élément dominant des cultures. Mais ce sont des ressources familiales, sans exploitation commerciale importante. Il en est de même des cultures maraîchères et des arbres fruitiers, qui constituent l’essentiel de la consommation familiale, et ne sont pas exploités commercialement.

La pinède

Fierté des habitants, elle s’étend sur près de 2 millions de m² et constitue la plus grande pinède de pins parasol (fruitière) du Proche-Orient. Les pignons qu’elle produit annuellement sont très prisés dans la région. Leur vente constitue la ressource principale de la caisse municipale.

La présence de la pinède, comme l’absence d’industrie polluante, donnent au village un climat très apprécié : l’air est limpide, doux en été sauf aux chaleurs d’août (un ciel constellé d’étoiles fascine durant de longs mois sans nuage), frais à l’automne et au printemps, froid en hiver avec des périodes neigeuses qui le revêtent d’un manteau féerique.

La pinède a été classée « site protégé » en 1996 selon les lois en vigueur.

Sources d’eau proches

Le fleuve de Nahr El Awali traverse le village de Bkassine. La source d’eau la plus proche est la source de Nabaa Aazzibe située dans la ville de Niha.

Pollution et risques technologiques

Pôles ou entreprises à haut risque de pollution (2006) (3)
Entreprises nodispo
Type d'activités nodispo
Type d'emissions nodispo

Carte du réseau routier

Carte du risque de désertification

Carte des fleuves et sources

Carte des zones à risques d'incendies

Carte des zones forêstières



La carte des principales zones agricoles de Bkassine