Coopération décentralisée

Au sens français, il y a coopération décentralisée lorsqu’une (ou plusieurs) collectivité locale française développe des relations avec une (ou plusieurs) collectivité locale étrangère. Il peut s’agir aussi bien de l’établissement de relations d’amitié ou de jumelage avec des collectivités territoriales étrangères, d’actions de promotion à l’étranger, d’aide au développement de collectivités dans certains pays, d’assistance technique, d’action humanitaire, de gestion commune de biens de services mais aussi de coopération transfrontalière et de coopération interrégionale. Cette définition est inscrite dans la loi d’orientation n°92-125 du 6 février 1992 relative à l’administration territoriale de la République.

Cette section présente les projets pilotes de coopération décentralisée au Liban, classés par secteur d’intervention. Bien qu’elle se veuille la plus complète possible, cette section, réalisée à partir de recherches et d’observations de terrain, ne recense peut être pas l’ensemble des actions de partenariats locaux.

Municipalités

Agriculture

| 1 | 2 | 3 | 4 |

Appel à projet

| 1 | 2 |

Appui institutionnel

| 1 | 2 |

Assainissement

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |

Économie

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |

Éducation

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |

Énergies

Culture

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |

Domaine public maritime

Eau

| 1 | 2 |

Espaces verts

Gestion des déchets solides

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |

Patrimoine bâti

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |

Santé

| 1 | 2 | 3 | 4 |

Transport

| 1 | 2 | 3 |