Coopération décentralisée

Programme d’action annuel de L’Union Européenne pour soutenir les municipalités libanaises

Par Localiban | - mis à jour :

English |  عربي

Programme d’action annuel de L’Union Européenne pour soutenir les municipalités libanaises

Dans le cadre du programme d’action annuel 2011 en faveur du Liban, l’Union Européenne a annoncé l’attribution de 20 millions d’euros pour soutenir les municipalités libanaises, Ce montant s’ajoutera à la somme de 63 millions d’euros, coût des multiples projets de promotion du développement local, que l’UE gère déjà au Liban.

Les municipalités bénéficieront de ce programme qui permettra d’assurer de nouvelles formations et compétences en vue d’améliorer l’efficacité de l’administration dans le secteur municipal et d’assurer une meilleure gestion des fonds publics.

241 municipalités, réparties sur 19 caza, sont sur la liste de l’Union, du fait de leur participation à la réalisation de projets. l’UE gère actuellement près de 66 contrats de support et de coopération avec les autorités locales. La relation entre les pouvoirs locaux libanais et l’Union Européenne évolue donc, de manière significative. Le 20 mars 2012, une réunion élargie a eu lieu entre l’UE, les membres d’une centaine de municipalités et d’une fédération de municipalités, afin de discuter des mécanismes de coopération entre les parties et des problèmes auxquels sont confrontées actuellement les pouvoirs locaux.

Depuis 2000, l’approche de l’UE s’est plutôt orientée vers un travail de soutient aux autorités locales libanaises. Car, ce sont elles, qui restent l’échelon élu le plus proche des citoyens et qui sont à même de comprendre au mieux les besoins. L’Ambassadeur Angelina Eichhorst, Chef de la délégation de l’Union Européenne au Liban, a souligné l’importance de « ce principe de proximité » dans le cadre de la coopération au cours de la dernière réunion de mars 2012.

Ce nouveau projet de financement, annoncé par l’UE, a pour objectif l’appui aux réformes du financement des municipalités. Il vise donc à établir un développement socioéconomique plus équilibré grâce à la mise en place d’une administration municipale modernisée et à un soutien central efficace aux administrations locales. Il cherchera pour ce faire à améliorer l’efficacité et l’efficience de la gestion du secteur municipal ainsi qu’à renforcer les systèmes financiers municipaux en vue d’assurer la bonne fourniture des services. Il se décompose en deux volets, le premier se concentrera sur le soutien à la réforme des finances municipales et un appui institutionnel aux municipalités et au Ministère des Municipalités. Le second volet comportera un fonds dédié aux Unions de municipalités, qui leur permettra la mise en œuvre d’initiatives de développement local.