Acteurs de projets

Jardins de la Paix

Citoyenneté - Culture - Développement local

L’association « Les Jardins de la Paix » est une association de loi 1901, créée en juillet 1996, dont le siège se situe au 7, rue de Civry, 75016 Paris. Elle est actuellement présidée par Joseph Tohmé.

Son but principal est de promouvoir, à travers des relations bilatérales entre municipalités européennes et méditerranéennes, et en particulier françaises et libanaises, le développement local à la fois dans ses aspects socio-économiques, environnementaux, culturels et politiques, et dans ce qui représente sa base, la démocratie.

Afin de mieux comprendre les démarches de l’association, voici un aperçu de quelques une de ses réalisations :

Etude pour la mise en place de bibliothèques dans les écoles publiques libanaises (Biblionef ) (1996).

Différents travaux d’études et d’élaboration de projets concernant le monde arabe(Liban, Egypte), l’organisation de soirées théâtrales, de rencontres avec des écrivains et des metteurs en scènes (1996-1999).

Dans le cadre du partenariat euro-méditerranéen, et avec un cofinancement de l’Union Européenne, l’association a effectué le travail de liaison d’un projet entre d’une part, trois associations européennes (en France, Solidarité Laïque et l’Association des Paralysés de France ; au Luxembourg, l’Association Solidarité Tiers-monde (ASTM) ) et d’autre part une association libanaise, Solidarité et Développement (Saida, Liban). Le projet consistait en la formation d’animateurs et de travailleurs sociaux s’adressant à la population du Sud Liban, sans discrimination, ni communautaire, ni nationale (incluant des libanais comme des palestiniens) de 1997 à 1999. Le projet a pris fin en octobre 1999.

L’association a été l’appui essentiel en France du mouvement pour la tenue des élections municipales au Liban en juin 1998 : La campagne a été lancée par une ONG libanaise Baladi, Baldati, Baladiyati (Mon Pays, Ma Commune, Ma Mairie) dont l’association a été le partenaire dans la recherche d’appuis auprès des mairies et des instances territoriales afin de soutenir cette démarche en France et à travers le monde. Une centaine de signatures de mairies du monde entier a été obtenue, dont les mairies de Dunkerque, Lisbonne, Copenhague, des mairies d’Amérique du Sud et d’Afrique, etc...

Les Jardins de la Paix a également œuvré au développement de la coopération entre Lille Métropole et la Fédération des Municipalités du Chouf Es-Souayjani ainsi qu’entre la Région Provence Côte d’Azur et le Liban sud.

Actions de développement