Coopération décentralisée

Programme de soutien à la relance économique et à la reconstruction du Liban (UE)

- mis à jour :

English |  عربي

Budget

Le montant du budget alloué à ce projet est de 18 000 000 €.

Objectif

Ce programme comprend deux volets complémentaires, construit sur les résultats obtenus dans le cadre de projets existants. Le premier volet concerne la réhabilitation et la reconstruction d’un certain nombre d’infrastructures essentielles (réseaux d’eaux, bâtiments publics et facilités agricoles ayant été fortement endommagés pendant le conflit de 2006). Parallèlement, dans un second volet, le programme financera des petits entrepreneurs des zones endommagées n’ayant pas accès aux prêts bancaires, et à terme permettra la création de plus de 300 emplois. Pour ce faire, le programme se base sur les résultats déterminants enregistrés dans le cadre du Fonds de Développement Économique et Social (FDES) financé par l’Union Européenne.

Volet Reconstruction

Eaux usées Projet Budget estimatif € Localités concernées
Réalisation d’un réseau de collecte d’eaux usées et construction de stations d’épuration. 8 000 000 Yohmor (Nabatiyeh), Zaoutar Ech Charqiyeh et Zaoutar El Gharbiyeh, Kfar Sir
Réhabilitation du réseau de distribution de l’eau. 1 067 600 Maroun Er Ras, Aaytaroun, Meiss Ej Jabal, Blida, Houla, Kafra, Beit Yahoun
Bâtiments municipaux et réhabilitation d’équipements Réhabilitation de bâtiments pour la formation et la production agricole. 150 000 Hariss
Réhabilitation d’un centre agricole. 200 000 Nabatiyeh El Faouqa
Finalisation d’un centre communautaire. 150 000 Roumine
Construction d’un centre agricole. 100 000 Zefta
Construction d’un souk. 300 000 Tayr Debba
Construction d’un bâtiment municipal. 150 000 Qsaibeh (Nabatiyeh)
Fourniture d’équipements électriques et de maintenance (générateurs, transformateurs, câbles...) 2 000 000 Tyr (Sour), Bent Jbeil>, Marjaayoun et alentours de Nabatiyeh El Faouqa

Volet Relance économique

Cette composante du programme s’appuie sur les résultats déterminants enregistrés dans le cadre du programme déjà existant Fonds de Développement Économique et Social (FDES). En cours depuis 2002, ce programme a en effet permis le développement/la création de plus de 1 650 entreprises dans les secteurs des services (36%), du commerce (31%), de l’industrie (22%) et de l’agriculture (11%), ainsi que la création de près de 1 400 emplois.

Cependant, le conflit en juillet et août 2006 a eu des répercussions directes sur les bénéficiaires de ce programme. Selon une estimation réalisée par le Fonds de Développement Économique et Social (FDES), 7% des entreprises ont été partiellement ou complètement détruites et 22% économiquement endommagées. L’objectif du nouveau financement alloué dans le cadre du « Soutien à la relance économique et à la reconstruction au Liban » est de faciliter aux entrepreneurs des zones endommagées l’accès à un nouveau prêt bancaire et permettre, à terme, la création de plus de 300 emplois.

D’autre part, le projet prévoit d’aider sept municipalités ou regroupements de municipalités (1- Aaytaroun ; 2- Regroupement de : Tireh, Rachaf et Sorbine ; 3- Regroupement de : Touline et Aadchit (Qoussair) ; 4- Aadchit (Qoussair) ; 5- Regroupement de : Majidiyeh - Meri ; 6- Aaynata (Bent Jbeil) ; 7- Regroupement de : Boustane, Jibbain, Merouahine) qui avaient été sélectionnés dans le cadre du Fonds de Développement Économique et Social (FDES) pour mettre en oeuvre des plans de développement local. Leurs infrastructures (bâtiments, matériel, installations) ayant été partiellement détruites pendant le conflit, le volet Relance économique va permettre la réhabilitation des infrastructures jugées prioritaires par les autorités locales. 30 000 habitants des villes et villages bénéficieront de cette action de réhabilitation.