Caza de Tyr (Sour)

Le Caza (Qada’a) de Tyr (Sour) est l’un des trois Caza (Qada’a) de la Mohafazah du Liban-Sud. Son centre administratif est la ville historique de Tyr (Sour), l’une des plus anciennes cités côtières du Bassin Méditerranéen, qui s’étend sur une côte sablonneuse considérée comme l’une des plus belles et des plus vastes du Liban.

Sa superficie est de 418 km ². Il s’étend sur une bande côtière allant du fleuve Litani au nord, jusqu’à la frontière internationale au sud, et s’enfonce à l’intérieur du territoire sur une profondeur allant de 15 à 20 kilomètres. Cette bande côtière comprend une plaine agricole fertile où s’étalent des plantations de bananiers et d’agrumes, qui représentent une part importante de la production de ces fruits au plan national.

Le caza est délimité au nord par le Caza de Saida, à l’est par le Caza de Bent Jbayl, et au sud par la frontière internationale. Sa population est estimée à 178 920 habitants, ce qui équivaut à 4,2 % de la population totale du Liban, répartis sur 69 localités, dont un grand nombre de villes de plus de 15 000 habitants, telles que Jouaiya et Maarakeh.

Il existe une Fédération de Municipalités (Fédération des Municipalités de Tyr) dans le Caza (Qada’a) de Tyr (Sour).

Aux dernières élections municipales de 2004, il comptait 167 480 résidents, 252 019 électeurs inscrits, dont 133 430 votants. Des conseils municipaux ont été élus dans 56 de ces localités.

Collectivités locales

Notes et références

Actions de développement

  • Projet de soutien à la coopérative agricole de Qana (Caza de Tyr, Liban-Sud)
    Ce projet, d'une durée de 12 mois, fait partie du Programme Italien de Coopération ROSS "Emergency Initiative for Rehabilitation, Occupation, Services and Development". Il est financé par l'Ambassade d'Italie à Beyrouth. Il vise à fournir un appui financier et technique à la coopérative de Qana (Caza de Tyr (Sour), Mohafazah du Liban-Sud).
  • Réhabilitation du réseau d’égouts de Borj Rahhal (PNUD)
    Le village de Borj Rahhal - Ain Abou Abdallah dispose déjà d'un réseau d'égouts vétuste qui couvre la principale zone d'habitation, où les maisons ont été construites très proches les unes des autres. En effet, les fosses sceptiques ne sont plus suffisantes et sont souvent inondées ce qui dégage de fortes odeurs, attire les moustiques et cause de plus en plus de nuisances pour habitants de la municipalité.
  • Programme de soutien à la relance économique et à la reconstruction du Liban (UE)
    Ce programme comprend deux volets complémentaires, construit sur les résultats obtenus dans le cadre de projets existants. Le premier volet concerne la réhabilitation et la reconstruction d'un certain nombre d'infrastructures essentielles (réseaux d'eaux, bâtiments publics et facilités agricoles ayant été fortement endommagés pendant le conflit de 2006).
  • Création d’un réseau de drainage à Tayr Debba (Caza de Tyr)
    Dans le cadre des projets de services et de travaux infrastructurels, le contingent coréen de la FINUL et la municipalité de Tayr Debba ont lancé hier (Le 8 juillet 2012) la première étape d'un important projet de réseau de drainage.
  • Projet de jumelage et de coopération entre Ain Zhalta, Yanouh et les villes de Villaspciosa et Ortacesus en Italie
    Cette visite s'inscrit dans le cadre d'une visite générale dans le but d'établir un futur jumelage entre Ain Zhalta (Chouf), Yanouh (Sour) (Sour) avec les villes de Villaspciosa (Sardaigne) et Ortacesus (Sardaigne) en Italie.
  • Départ des travaux de construction du palais municipal de Yanouh (Force Italienne « Katibat Rammahi Novara » FINUL)
    Le 30 novembre 2010, la municipalité de Yanouh (Sour) (région de Tyr) a organisé une fête d'inauguration qui marque le début des travaux de construction du palais municipal, financés par la force italienne intégrée à la FINUL.
  • Contact | Conditions d'utilisation
    Copyright © Localiban 2004-2015 - All rights reserved