Localiban
Caza de Tyr (Sour)

Le Caza (Qada’a) de Tyr (Sour) est l’un des trois Caza (Qada’a) de la Mohafazah du Liban-Sud. Son centre administratif est la ville historique de Tyr (Sour), l’une des plus anciennes cités côtières du Bassin Méditerranéen, qui s’étend sur une côte sablonneuse considérée comme l’une des plus belles et des plus vastes du Liban.

Sa superficie est de 418 km ². Il s’étend sur une bande côtière allant du fleuve Litani au nord, jusqu’à la frontière internationale au sud, et s’enfonce à l’intérieur du territoire sur une profondeur allant de 15 à 20 kilomètres. Cette bande côtière comprend une plaine agricole fertile où s’étalent des plantations de bananiers et d’agrumes, qui représentent une part importante de la production de ces fruits au plan national.

Le caza est délimité au nord par le Caza de Saida, à l’est par le Caza de Bent Jbayl, et au sud par la frontière internationale. Sa population est estimée à 178 920 habitants, ce qui équivaut à 4,2 % de la population totale du Liban, répartis sur 69 localités, dont un grand nombre de villes de plus de 15 000 habitants, telles que Jouaiya et Maarakeh.

Il existe une Fédération de Municipalités (Fédération des Municipalités de Tyr) dans le Caza (Qada’a) de Tyr (Sour).

Aux dernières élections municipales de 2004, il comptait 167 480 résidents, 252 019 électeurs inscrits, dont 133 430 votants. Des conseils municipaux ont été élus dans 56 de ces localités.

Situation géographique

Documents joints